Un contraste définitif avec notre monde hypertechnologique.

Ici, culture et coutumes traditionnelles se confondent avec pauvreté, malheureusement. Charmée par la population aussi impénétrable qu’acceuillante, surprise par le climat plutôt frais dû à l’altitude (2500m) malgré sa position équatoriale, j’ai aussi dû m’aclimater à l’altitude de la capitale la plus élevée du monde et je pense d’ailleurs que je n’en suis toujours pas redescendue.

Eth0107Art_01Eth0107Art_03Eth0107Voi_32