Cela peut ressembler à de la science fiction, mais c’est déjà une réalité non virtuelle.

Les réseaux d’information sont devenus l’habitat naturel des humains. Nous baignons dans une toile invisible où affluent des tonnes d’informations. Nous communiquons, travaillons, échangeons et créons dans le même espace virtuel qui vous permet de visualiser ce blog au moyen de notre ordinateur. Mais, bientôt, tout notre environnement physique deviendra une fenêtre sur le monde virtuel.
L'architecture intègrera les technologies d'information. Les façades seront des écrans interactifs qui réagiront aux champs électromagnétiques. Ce flux d’information qui circule parmi nous, jusqu’à présent, invisible à l’oeil nu, commence à prendre forme et à se colorer. En traduisant les informations qui circulent dans l’air, ils peuvent nous informer ou réagir avec les signaux de téléphone portable.
La réalité virtuelle envahi nos espaces réels. Les ondes invisibles de l’information qui circulent dans tous les sens sont désormais visibles par une multitude d’interfaces disposées partout dans les milieux urbains.

SENSEable city. Un laboratoire de recherche.

et Real Time Rome, un de leur projet permettant de visualiser le flux de communications en temps réel.

Art interactif

voir le monde en temps réel